Contraintes

La position des jambes est évidement liée à l’assise.
Si les jambes ne sont pas correctement positionnées cela peut induire une position des ischions, ou des points d’appuis non souhaités qui peuvent être source de problèmes (escarres, blessures) !

Le confort du passager dépend donc aussi de l’espace pour mettre ses jambes, sans contraintes, sans risques de blessures dues aux appuis.

L’emplacement des jambes devrait pouvoir être réglable pour s’adapter à la morphologie du passager / pilote.

L’exemple du fauteuil de droite est intéressant (au niveau emplacement / position des jambes) même s’il n’est pas réglable.

 

Les jambes et surtout les pieds doivent être protégés en cas de posé gradient, ou d’attaque en piqué même sur pente école. Lors d’un retournement et traînage au sol (décollage par vent travers,  déco cailloux par ex.) les jambes et genoux devraient être le moins possible en contact avec sol

 

Clairement pas adapté

Sinon une solution

La palette de support des pieds peut servir de poignée de traction (pour un aide sur un décollage vent fort par exemple, ou un décollage tiré au lieu de poussé)

 

Concrètement / Succinctement

Les membres inférieurs doivent être protégés lors de chute / rip au sol

Les MI doivent être positionnés le plus correctement possible pour éviter tous mauvais appuis, induisant des risques de blessures ou d’escarres

Idéalement les MI doivent être protégés du froid par une protection coupe-vent. Le handicap induisant souvent une perte de thermorégulation naturelle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *