Développement & réalisation d’un Fauteuil de parapente voulant répondre au cahier des charges détaillé ici

Ok, pourquoi

Au début du XXI siècle un pilote de parapente paraplégique vole avec un fauteuil roulant de sa conception et ses actions et coups de gueules commencent à faire bouger les choses.

 

La Fédération Française de Vol Libre fait évoluer ses contrats d’assurances permettant ainsi d’assurer des licenciés ayant un handicap. Par la même occasion est organisé un « stage de faisabilité » consistant à valider la possibilité d’enseigner la pratique du parapente à des personnes à mobilité réduite.

 

Rapidement,  un document détaillant l’évolution des fauteuil, sera écrit par André Rose en 2003 ( voir fichier pdf ), premier cahier des charges, modifié en 2005 par Jean-Jacques Dousset , concluant sur ces termes : « Le fauteuil de vol est simple »…

 

Depuis, du temps est passé, des fauteuils de toutes sortes ont étés conçus, bricolés, re-adaptés, des pilotes sont apparus et certains ont développé leur propre fauteuil, correspondant à leur besoin personnel et leur vision de l’outil.

Après plus d’une décennie de pratique, on constate qu’un fauteuil abouti répondant à l’ensemble des critères n’est pas si simple que ça.

 

+15 ans après, à ma connaissance et a mon sens, il n’y a pas encore de fauteuil vraiment polyvalent et efficace. Car le cahier des charges est complexe et un fauteuil répondant efficacement à tous ses points ne se bricole pas vite fait bien fait…

Moyens humains, matériels & financiers

Le coût de la recherche & de la construction du prototype n’est pas connu à l’avance.

Il est évident que le succès d’un outil performant passera, d’abord par une conception aboutie et une fabrication des pièces techniques faites par des professionnels du secteur concerné (alu, acier, fibre, fraisage/tournage, soudure, …).

Nous chercherons au maximum à réutiliser des pièces déjà existantes, mais pour certaines leur fabrication est incontournable…

En temps voulu, une recherche de mécènes et partenaires financeurs sera effectuée pour passer à la phase 2 : construction du prototype.

3 Phases

1 / Rédaction du CDC, développement du prototype en essayant de coller au plus près du cahier des charges

Détail des pièces, de leurs contraintes et dimensions.

Définition des spécificités et pièces différentes en mode solo et bi-place.

Modélisation du fauteuil et de ces pièces (logiciel 3D genre fusion360) .

Recherche des partenaires.

 

2 / Prototypage d’un fauteuil en version pilote solo (arceau, freins, sellette)

Recherche de financement pour permettre la construction de certaines pièces du fauteuil.

Assemblage, construction du prototype avec tests de roulage et de vol, ainsi que pré-tests pour la version bi-place.

 

3 / Version finales ? 

  • Construction du fauteuil pilote solo / enseignement.
  • Construction du fauteuil version bi-place, où le confort du passager est encore + requis (coque fibre).

Le site web

Le présent site web servira de support pour détailler le cahier des charges et mettre à disposition des informations sur l’avancement du projet.

Il servira aussi de plateforme d’échange entre les partenaires.

Il peut aussi permettre aux personnes intéressées de partager leurs avis sur le cahier des charge, leur retour d’expérience, leurs besoins et/ou autre demandes d’évolution.

 

Le site est et sera en constante évolution, les textes, photos et autres fonctionnalités sont amenées à bouger régulièrement.

Une galerie voudrait aussi servir de musée, fresque historique, hall d’exposition, en tout cas à montrer un peu les différents fauteuils (ou solutions cherchées) développés pour répondre à notre problématique commune : décoller sans les guibolles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *